Space Invaders

Space Invader dans le quartier Pigalle, à Paris

Invader, ou Space Invader, est un artiste urbain français, né en 1969[1]. Il est connu pour s'être immiscé peu à peu depuis la toute fin des années 1990 dans les interstices de l'espace urbain ou péri-urbain de mégalopoles comme Los Angeles ou Hong Kong, de capitales comme Paris ou Berne, mais aussi de villes plus modestes comme Grenoble (décembre 1999) ou Avignon (juin 2000) en posant de petites mosaïques inspirées de jeux vidéo des années 1970-1980, dont en particulier Space Invaders, à des endroits la plupart du temps peu accessibles. La pose de ces figures, mi-vaisseaux - mi-visages, effectuée le plus souvent sans accord formel préalable avec le propriétaire de l'espace concerné, constitue ce qu'il appelle l'« invasion ».

 

Démarche[modifier]

Un « envahisseur » dans la rue de Penhoët, à Rennes
Un Invader dans la cour du palais des papes, à Avignon
Mr Brainwash (Thierry Guetta)
Thierry Guetta as Mr. Brainwash in “Exit Through the Gift Shop.”Paranoid Pictures Thierry Guetta as Mr. Brainwash in “Exit Through the Gift Shop.”
M. Brainwash ("MBW") est un pseudonyme pour Thierry Guetta , un français vidéaste , artiste de rue et artiste pop qui est censée vivre dans Los Angeles . Un bref récit de l'histoire personnelle de Guetta, ainsi que l'histoire de son introduction au monde des arts de la rue, dit-on dans le film, 2010 Quitter la boutique de cadeaux , qui prétend inclure des séquences originales d'artistes de rue au travail, abattu par Guetta sur une période de huit ans. Les œuvres d'art subversif uniformément attribuée à Guetta émule fortement les styles et les concepts artistiques d'autres artistes connus de la rue-et notamment Banksy et Shephard Fairey , qui ont tous deux soi-disant collaboré avec Guetta sur la sortie par la boutique de cadeaux. Comme Banksy, Guetta emploie célèbre et historique des images, dont beaucoup sont protégés par le droit d'auteur , et modifie les originaux ou des moyens importants pour parvenir à un léger et souvent politiquement ou socialement mordre effet ironique. Cependant, alors que Banksy transferts souvent ces images à d'autres médias, les États Guetta dans le film que son travail consiste en grande partie de tout simplement «la numérisation et photoshopper". D'autres œuvres attribuées à Guetta aussi imiter l'artiste pop Andy Warhol s 'Campbell's Soup boîtes emblématique, en sortir par la boutique Banksy cadeaux suggère que Guetta, ayant presque copié reconnaissables canettes est universellement Warhol, avait effectivement rendu un-superficielle série déjà de l'art "de tout son sens ". premier spectacle de La Vie est belle Guetta a ouvert à Los Angeles Juin 18, 2008. La série Mondriart a été publié en 2009 par l'artiste et dispose de 7 couleurs différentes. En 2009, Guetta a créé la pochette de Madonna d ' Celebration 'album et le 14 Février 2010, ses icônes deuxième spectacle ouvert à New York City .

Affiche Obama Shepard Fairey By Jonathan Alcorn For The Washington Post

L’idée de départ de « Faites le mur » est de faire découvrir le monde du Street Art au grand public et s’oriente de lui même, par la suite, vers les dérives de cet art. Thierry Guetta alias « Mr Brainwash » un expatrié français à Los Angeles film tout ce qu’il voit, jusqu’au jour ou il découvre l’activité secrète de son cousin qui n’est autre que le fameux « Space Invaders ». Il se passionne alors pour le Street art et n’a qu’une idée en tête rencontrer Banksy ! En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, Guetta se métamorphose en Mr Brainwash, sorte de copie de Banksy sans réel talent et cupide.

 

Mr Brainwash Thierry Guetta http://www.supertouchart.com

 Mr Brainwash Thierry Guetta http://www.thenumber4.com

Mr Brainwash Thierry Guetta www.unurth.com

 


Entre réalité et faux semblants le film nous laisse un peu déroutés: est ce la réalité? Un vaste canular?  Seul Banksy Thierry Guetta et les protagonistes du films savent la vérité. Banksy, grâce aux images de Thierry Guetta filmées alors que le Street Art était encore méconnu, signe un trompe l’œil formidable et ce n’est pas étonnant car c’est un art pour lequel il excelle !

Si vous cherchez à passer un bon moment, rendez vous dans les salles sombres ! Voici la bande annonce pour vous faire une idée !

 

Frank Shepard Fairey (OBEY)

 

Shepard Fairey
 

 

(né le 15 février 1970 à Charleston en Caroline du Sud) est un artiste américain, graphiste et illustrateur.

Issu de la scène du skateboard[1], il s'est d'abord fait connaître par les autocollants André the Giant Has a Posse, qui a donné la campagne Obey Giant. Son travail est devenu mondialement célèbre lors de la campagne présidentielle américaine de 2008, avec la création du poster HOPE de Barack Obama qui deviendra une image-icône de la campagne. L'Institut d'art contemporain de Boston le considère comme un des plus connus, des meilleurs et des plus influents artistes de Street art du moment [2].

En France, Shepard Fairey est d'abord exposé à "La base", la galerie éphémère d'Invader où il présente de petits portraits de guérilleros coagulés. Il participe au M.U.R. en mai 2007 lors d'une pièce avec WK interact. Une de ses recompositions d'affiches a été exposée à la Fondation Cartier lors de l'exposition Né dans la rue - Graffiti, à l'automne 2009.

 

Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés